Baza de date „Diacronia” (BDD)
Titlu:

Observaţii asupra gramaticilor limbii române şi ale limbii ucrainene scrise în limba latină

Autor:
Publicația: Philologica Jassyensia, I (1-2), p. 57-62
p-ISSN:1841-5377
e-ISSN:2247-8353
Editura:Institutul de Filologie Română „A. Philippide”
Locul:Iaşi
Anul:
Rezumat:L’article se propose à discuter quelques aspects concernant l’évolution de la théorie grammaticale dans les premières grammaires de la langue roumaine et de la langue ukrainienne écrites en latin, dans le contexte de l’évolution de la linguistique européenne. Le développement de la théorie grammaticale européenne dès le Moyen Âge jusqu’au début du XIXe siècle n’a pas été constant, ayant le dynamisme et prenant en considération les réalisations des grammairiens antiques (avant tout – Ars minor et Ars maior de Aelius Donatus et aussi Institutiones grammaticae de Priscianus) et le fonctionnement des langues locales, avec leurs formes et leurs catégories grammaticales spécifiques. De même, les conceptions philosophiques du monde (le rationalisme logique, le courant des Lumières etc.) et la situation culturelle, avec une base culturelle variable – fournie par la Grèce Ancienne, par la Byzance (c’est bien typique pour l’Ukraine) ou par la Rome (pour Roumanie) – ont influé sur le devenir et sur le développement des théories grammaticales nationales. À Paris, Grammatica sclavonica de Ivan Uzhevitch – la première grammaire de la langue ukrainienne (malheureusement, elle est restée en manuscrit) – a été écrite en latin à l’esprit de la grammaire universelle en 1643 (et ensuite, en 1645, à Arras). Le premier ouvrage imprimé traitant de la langue roumaine, un travail fondamental effectué par Samuil Micu, en collaboration avec Gheorghe Şincai – Elementa linguae daco-romanae sive valachicae –, est paru en 1780 à l’esprit des lumières. L’éclaircissement final de l’historisme de la théorie grammaticale a coïncidé avec la naissance de la linguistique comparée-historique et du romantisme. Ion Heliade-Rădulescu est devenu le „père de la langue roumaine littéraire”; les grammaires de la langue ukrainienne, qui ont été écrites (par Ivan Vaghylevytch, Jakiv Holovatsky etc.) dans l’Ukraine Occidentale dans la première moitié du XIXe siècle, étaient rédigées en tenant compte (au plus haut degré) des particularités de la langue nationale.
Limba: română
Linkuri:  

Citări la această publicație: 0

Referințe în această publicație: 3

1N. A. UrsuModelul latin al gramaticii lui Dimitrie Eustatievici BrașoveanulLR, XVI (5), 4231967
9Joannis AlexiGrammatica daco-romana sive valachicaJ. Geistinger1826
69Samuil Micu, Gheorghe ȘincaiElementa linguae daco-romanae sive valachicaeKurzböck; Typis Regiae Universitatis Pestanae; Dacia1780; 1805; 1980html

Lista citărilor/referințelor nu cuprinde decît texte prezente în baza de date, nefiind deci exhaustivă.
Pentru trimiterea de texte, semnalarea oricăror greșeli, și eventualul refuz ca „Diacronia” să facă publice textele, vă rugăm să folosiți adresa de email [Please enable javascript to view.].

Prima pagină: