Baza de date „Diacronia” (BDD)
Titlu:

Despre originea antroponimului Barbu

Autor:
Publicația: Studia in honorem magistri Vasile Frăţilă, p. 283-294
ISBN:973-7608-46-1
Editori:Maria Micle, Vasile Lațiu
Editura:Editura Universităţii de Vest
Locul:Timișoara
Anul:
Rezumat:[Sur l’origine de l’anthroponyme Barbu]
Après avoir fait une courte histoire du nom Barbu, par la présentation succinte des différentes solutions proposées jusqu’à présent, nous avons exprimé notre point de vue, l’option pour l’une des hypothèses émises étant déterminée par le matériau recherché.
En général, les noms, investis d’une fonction symbolique ou augurative, sont reçus diversement par la communauté. D’autre part, certains auteurs confondent encore l’étymologie et la motivation, la première se vérifiant dans la langue, la seconde dans l’histoire.
La plupart des linguistes roumains considèrent que les personnes appelées Barbu fêtent leur nom à la sainte Barbara (le 4 décembre) et, pour cette raison, ils proposent comme étymon le nom latin Barbara, devenu en roumain Barbură, d’où on a refait un masculin Barbur et, par dissimilation, Barbul puis Barbu.
Mais les anthroponymes Barbur, Barbura ont une fréquence très réduite dans l’onomastique roumaine, tandis que Barbu avec sa riche famille onomastique a de nos jours-aussi une diffusion et une fréquence très élevée comme nom de famille et comme nom de baptême.
Dans notre article, nous avons essayé de déterminer l’origine de Barbu à partir d’un autre thème anthroponymique. Il s’agit du nom personnel Bărbat à la base duquel se trouve l’adjectif bărbat avec les sens „courageux, énergique, travailleur“. Dans la toponymie roumaine, l’anthroponyme Bărbat se retrouve dans la structure du nom de localité Râu Bărbat du département de Hunedoara: Barbaduize 1391 et dans la structure d’autres noms de localités de la Roumanie et de la Serbie, où Bărbat a été un nom personnel assez fréquent.
Comme noms auguratifs, Bărbat et son hypocoristique Barbu ont des correspondants dans l’onomastique sud-slave où le thème Voi- (< ancien slave voĭ „guerrier“) se retrouve dans une série de noms dans l’onomastique roumaine, non seulement dans celle des Slaves de la Péninsule Balkanique: Voislav, Voimir, Voia, Voian, Voilă, Voicu, Voican, Voichiţa, Voin, Voinea.
Dans l’onomastique hongroise, le correspondant du nom roumain Bărbat „courageux, fort, guerrier“ est Bátor (< hongrois bátor „brave, couraguex, audacieux“). Les nombreuses attestations documentaires du nom à partir de celle de 1202-1203 (qui représente un nom de localité) montrent que le nom a été fréquent et répandu dans toutes les régions habitées par les Hongrois.
Après que bărbat (< lat. barbatus „qui a une barbe, barbu“) se fut, assez tôt, spécialisé sémantiquement en acquérant le sens „homme marié, mari“, sa place, comme nom personnel, a été prise par son hypocoristique Barbu qui a développé une riche famille onomastique: Bărban, Bărbău, Bărbel, Barbeş, Bărbescu, Bărbică, Bărbior, Bărbocea, Bărbon(i), Bărboiu, Bărboncea, Bărbuc, Bărbucea, Bărbui, Bărbuică, Bărbuicea, Bărbulescu, Bărbuleţ, Bărbuţ, etc.
Les plus nombreux noms propres provenus de l’appellatif bărbat sont enregistrés en Transylvanie, au Banat et au nord de l’Olténie, c’est-à-dire dans l’aire la plus romanisée, qui, de plusieurs points de vue, et aussi très conservatrice. La présence de ce nom dans les autres régions du pays s’explique aussi par les migrations des bergers des zones montagneuses de la Transylvanie.
Limba: română
Linkuri:  

Citări la această publicație: 1

0Diana Boc-SînmărghițanToponimia văilor Bistra şi Sebeş. GlosarAUT, XLV, 15-722007pdf
html

Referințe în această publicație: 5

30Grigore BrâncușIstoria cuvintelorEditura Fundaţiei România de mâine2004
1Jana Balacciu-MateiEtimologie și semantică: rom .bărbatSCL, XLIX (1-2), 211998
60Haralambie MihăescuLa romanité dans le Sud-Est de l’EuropeEditura Academiei1993
1Grigore BrâncușBărbatLR, XLI (3), 1291992
328Alexandru CiorănescuDicționarul etimologic al limbii române
Diccionario etimológico rumano
Universidad de La Laguna; Editura Saeculum I.O.1958; 2001, 2002, 2005, 2007

Lista citărilor/referințelor nu cuprinde decît texte prezente în baza de date, nefiind deci exhaustivă.
Pentru trimiterea de texte, semnalarea oricăror greșeli, și eventualul refuz ca „Diacronia” să facă publice textele, vă rugăm să folosiți adresa de email [Please enable javascript to view.].

Prima pagină: