Baza de date „Diacronia” (BDD)
Titlu:

Le défi moderniste du patrimoine: mémoire, tradition, interprétation

Autor:
Publicația: Analele Universității din București. Limba și literatura română, LIX
p-ISSN:1220-0271
Editura:Editura Universității din Bucureşti
Locul:București
Anul:
Rezumat:Ma contribution porte sur le patrimoine faustien, en tant qu’entrepôt d’une riche mémoire littéraire se prêtant à des réinterprétations fort diverses quant à leurs moyens et à leurs effets de réception. Historia von D. Johann Fausten, dem weitbeschreyten Zauberer und Schwarzkunstler se trouve à la source d’un fort paradigme de la littérature européenne, illustré par Marlowe, Goethe, Thomas Mann ou Boulgakov. Parmi ses nombreuses reconversions du XXe siècle, La mort du docteur Faust, de Michel de Ghelderode et Lust, la demoiselle de cristal, enchâssée par Paul Valéry dans l’amalgame hétéroclite de textes qui portent le titre générique de Mon Faust, étalent le même penchant autoréférentiel. Autoréflexif et à la fois intertextuel, le drame de Ghelderode entame un dialogue direct avec la version goethéenne. La littérature originaire y cesse de fonctionner comme un horizon axiomatique pour s’ériger en hypotexte. Chez Valéry, les rapports paradigmatiques entre le diable et le docteur Faust est parodiquement mis à l’envers. Dans l’esprit d’une modernité ostentatrice, l’écrivain français met en question le modèle goethéen et s’applique à le déconstruire. Au delà de leurs stratégies différentes, les deux auteurs visent également la mise en question du patrimoine littéraire, ainsi que les rapports entre « vivre » et « livre », pour reprendre la formule de Genette.
Cuvinte-cheie:patrimoine, mémoire littéraire, intertextualité, autoréférence regressive, motivation paradigmatique, théorie de la lecture
Limba: franceză
Linkuri:

Citări la această publicație: 0

Referințe în această publicație: 0

Lista citărilor/referințelor nu cuprinde decît texte prezente în baza de date, nefiind deci exhaustivă.
Pentru trimiterea de texte, semnalarea oricăror greșeli, și eventualul refuz ca „Diacronia” să facă publice textele, vă rugăm să folosiți adresa de email [Please enable javascript to view.].