Baza de date „Diacronia” (BDD)
Titlu:

Cu privire la elementele vechi germanice ale limbii române

Autor:
Publicația: Anuar de Lingvistică și Istorie Literară, XVIII, p. 5
p-ISSN:0066-4987
Editura:Editura Academiei
Locul:Iași
Anul:
Rezumat:L’existence dans notre langue de certains éléments de vocabulaire d’origine ancienne germanique a particulièrement préoccupe les chercheurs de la langue roumaine.
Par rapport aux exagérations qui se sont produites pendant l’entre-deux-guerres, la position des savants est aujourd’hui bien plus réservée. Dernièrement, on combat de nombreuses étymologies germaniques anciennes de certains mots roumains.
La présente étude, après une présentation du stade actuel de la question, suit la même ligne, c’est-à-dire celle qui tend à contester une puissante influence germanique ancienne sur la langue roumaine. Tout comme d’autres prédécesseurs, l’auteur attire l’attention sur la possibilité que certains soi-disant éléments germaniques anciens, soient en réalité des emprunts du dialecte allemand des saxons de Transylvanie. On peut illustrer cette idée avec les mots dialectaux roumains rapor, rapune, rapăn, rapură, expliqués jusqu’à présent par l’ancien germanique, mais qui proviennent en réalité des parlers saxons (sax.), Râpen, Râper, „id.”. Le mr. arapune, vb. arapunedzu doivent être éliminés aussi de la liste des éléments germaniques anciens, tout comme les mots ciuhă (sax.) et tapă (rhéto-roman, respectivement bg., ngr., ital.). Donc, le nombre des éléments lexicaux de l’ancien germanique dans la langue roumaine diminue continuellement.
Limba: română
Linkuri:  

Citări la această publicație: 1

15Vasile FrățilăProbleme de dialectologie românăAstra2010

Referințe în această publicație: 0

Lista citărilor/referințelor nu cuprinde decît texte prezente în baza de date, nefiind deci exhaustivă.
Pentru trimiterea de texte, semnalarea oricăror greșeli, și eventualul refuz ca „Diacronia” să facă publice textele, vă rugăm să folosiți adresa de email [Please enable javascript to view.].

Prima pagină: