“Diacronia” bibliometric database (BDD)
Title:

Formaţiile hipocoristice în antroponimia franceză

Author:
Publication: Studia in honorem magistri Vasile Frăţilă, p. 273-282
ISBN:973-7608-46-1
Editors:Maria Micle, Vasile Lațiu
Publisher:Editura Universităţii de Vest
Place:Timișoara
Year:
Abstract:[Formations hypocoristiques dans l’anthroponymie française]
Dès les époques les plus anciennes, les gens ont voulu exprimer leur amour pour la famille dans le plan linguistique-aussi, par des hypocoristiques qui supposent l’altération des noms en utilisant différents procédés tels l’abréviation, la répétition de certaines consonnes et la dérivation avec des suffixes diminutifs. En français, les plus fréquents suffixes diminutifs sont -et: Franchet, Jeannet, Simonnet, fém. -ette: Annette, Henriette, Mariette, Perrette; -ot: Henriot, Michelot, Richardot, fém. -otte: Charlotte, Mariotte, Wilmotte; -in: Ambrosin, Georgin, Herbin, fém. -ine: Claudine, Jacqueline. En France, les hypocoristiques se multiplient, dans le langage des adultes, à la fin du Moyen Âge, grâce à un besoin social. Pour voir la manière dont ils se sont formés, nous avons présenté, d’après Albert Dauzat, les hypocoristiques des noms chrétiens et des noms germaniques. La langue roumaine a emprunté surtout des prénoms français dérivés en -ette (Collete, Henriette, Lizette), qui ne sont pas sentis comme diminutifs.
Language: Romanian
Links:  

Citations to this publication: 0

References in this publication: 2

146Iorgu IordanStilistica limbii româneEditura Științifică1975
124Alexandru GraurNume de persoaneEditura Științifică1965

The citations/references list is based on indexed publications only, and may therefore be incomplete.
For any and all inquiries related to the database, please contact us at [Please enable javascript to view.].

Preview: