“Diacronia” bibliometric database (BDD)
Title:

Conserver ou non le mystere du verbe: theorie patristique et traduction au Moyen Age

Author:
Publication: Text şi discurs religios, I, Section Traducerea textului sacru, p. 239-246
p-ISSN:2066-4818
e-ISSN:2393-3402
Publisher:Editura Universităţii „Alexandru Ioan Cuza”
Place:Iași
Year:
Abstract:La théorie patristique de la traduction a emprunté beaucoup d’éléments à la théorie romaine. Néanmoins, si pour les rhétoriciens romains, le traducteur doit envisager la copia rerum en égale mesure que la copia verborum, les écrits patristiques accordent une attention totale aux questions liées au sens. Si la translatio romaine fait partie d’un vaste projet de transfert culturel et se met au service du texte et de la langue cible, la théorie patristique de la traduction considère que la signification précède et dépasse le cadre, à la fois du texte source et de sa copie. Le but de la traduction du texte religieux ne serait donc pas la création d’une culture littéraire autre, mais la reconstitution du sens original de la Sainte Ecriture, au-delà des particularités des différentes langues.
Language: French
Links:  

Citations to this publication: 0

References in this publication: 1

123Alfred Ernout, Antoine MeilletDictionnaire étymologique de la langue latine
Histoire des mots
Klincksieck1932; 1939; 1951; 2001

The citations/references list is based on indexed publications only, and may therefore be incomplete.
For any and all inquiries related to the database, please contact us at [Please enable javascript to view.].

Preview: